Randonnée à Piana

Randonnée à Piana

Deux heures de route, un tapis de granit rouge et des hauts récifs de roches volcaniques façonnés par les vents. C’est ce cadre exceptionnel que Brigitte te fait découvrir sous un nouveau regard.

 

À notre plus grand désespoir, les vacances sont terminées et le froid est bel et bien là. Fini les longues soirées d’été, les cocktails sur la plage ainsi que les journée bronzette. C’est vrai, l’été est peut-être terminé… Mais tu peux sécher tes larmes ma Brigitte ! En effet, tu vas déjà pouvoir commencer à préparer tes prochaines vacances. Et par la même occasion, en prendre plein les yeux ! Car il est l’heure d’enfiler ses baskets : parce qu’aujourd’hui je te fais découvrir un peu mon île. Rien de mieux que profiter d’une belle journée pour partir en randonnée et profiter de l’air frais. On se met donc à l’aise pour crapahuter dans la forêt et prendre de jolies photos.

 

 

Cette fois-ci, je t’embarque avec moi dans un petit coin entre Piana et Porto. Situé à deux heures de route d’Ajaccio, il faudra activer son réveil et se lever tôt pour s’y rendre !

 

imgp7200-2

imgp7202

 

 

Tu pourras te garer à la sortie des Calanques en venant d’Ajaccio et à l’entrée si tu viens de Porto. Tu trouveras un mini parking au niveau de ce que l’on appelle « La tête de chien ». Peut-etre qu’avec un peu de chance, une place sous les immenses pins de la forêt t’attendra.

Tu peux t’aventurer dans ce décor aux sentiers sinueux en choisissant la grande randonnée de 4h30, ou en faisant l’une des 4 étapes. En ce qui nous concerne, on a pas eu la foi de tout faire, du coup, on s’est contentés du chemin du « Château fort ».

 

 

imgp7218-1

IMG_2995

 

Après avoir bien craché tes poumons dans le plus grand des silences sur une randonnée accessible aux enfants, tu pourras ainsi profiter de l’un des plus beau panorama de l’île sur un belvédère aux tons ocres.

 

 

 

 

Bordée de falaises découpées par les embruns, tu pourras prendre le temps d’appréhender l’état sauvage et la tranquillité du lieu. Quand je te disais que tu allais en prendre plein les yeux Brigitte, c’était pas un mensonge.

 

 

 

 

Gaelle

 

 

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *